Comment éviter les pièges de la conduite en conditions hivernales?

Il ne neige pas très souvent en Belgique, mais il est frappant de constater que quand il neige, la situation est systématiquement problématique avec les 250 kilomètres d'embouteillages traditionnels et la circulation qui devient chaotique. En plus d’être plus prudent qu’à l’habitude, quelques conseils vous permettront de prendre la route plus sereinement lorsqu'il y aura un beau tapis blanc de neige sur nos routes (ou si vous partez en voyage au ski).


Que faire avant de partir ?

Premièrement, équipez votre voiture de pneus d'hiver ! Certains pensent que le concept de "pneus d'hiver" est un coup commercial et qu’il n'est vraiment pas nécessaire d'avoir des pneus adaptés aux conditions hivernales. Mais croyez-nous, la différence de distance de freinage et de comportement de conduite entre un bon pneu hiver et un pneu été est très importantes. C’est le jour et la nuit.

Ensuite, assurez-vous d’avoir une excellente visibilité mais aussi d'être bien vu. Cela semble presque trop logique pour être mentionné, mais souvent on voit des gens qui enlèvent trop rapidement la plus grande partie de la neige ou de la glace du pare-brise, pour ensuite constituer un danger sur la route pendant les premiers kilomètres - en regardant à travers un petit morceau de vitre humide. Ne prenez pas de risques, et faites en sorte que votre voiture soit complètement libre de glace et de neige. Deux points d’attention en particulier: d'abord, s'assurer que vos phares et clignotants sont bien dégagés et visibles (une fine couche peut vous rendre beaucoup moins bien visible), et ensuite, s'assurer que toute la neige est également évacuée du toit. Un peu de neige semble inoffensif, mais si elle se détache soudainement de votre toit sur l'autoroute, une petite manœuvre d'évitement instinctive de celui qui vous suit peut constituer un danger.

Autre petit conseil : n'utilisez pas vos essuie-glaces pour dégivrer vos vitres plus rapidement, car vous risquez d'abîmer vos essuie-glaces (par frottement sur la glace) et d’endommager le système de rotation des balais dans le cas où les essuie-glaces sont bloqués par la glace sur le pare-brise.

Dernière astuce, montez à bord avec vos lunettes de soleil. Non seulement, vous aurez l’air plus cool, mais cela vous aidera à garder une meilleure visibilité quand le soleil est bas et se reflète sur une surface de route mouillée ou gelée.

Attention, si vous partez en voyage de ski à la montagne, les pneus hiver sont alors recommandés, voire obligatoires dans certains pays. Il est aussi préférable d’être équipé de chaînes à neige si vous partez en haute montagne.


Les bons conseils pour la conduite en hiver

Les situations les plus dangereuses en hiver se produisent lorsqu'une voiture perd de l'adhérence, souvent par une accélération ou une décélération soudaine. Une accélération rapide, une décélération brusque ou un virage... Tous ces éléments font que votre voiture, par effet de masse, peut perdre en adhérence et commencer à déraper. Surtout dans les virages par temps glissant, il faut particulièrement veiller à ne pas mettre trop de pression sur l'accélérateur sous peine de punition immédiate! Redoublez de vigilance en cas de véhicules hybrides ou électriques qui ont des accélérations puissantes.

N'utilisez pas le régulateur de vitesse. Il peut être agréable de savoir que la voiture maintient une vitesse constante, mais il est beaucoup plus sûr de garder le contrôle de la voiture vous-même et cela réduit le risque que vous appuyiez soudainement sur les pédales plus fort que prévu.

Dans la catégorie de conseils “logiques”, gardez suffisamment vos distances avec les autres véhicules. Ce conseil est toujours valable mais encore plus en hiver, du fait des distances de freinage plus longues. Laissez donc plus d'espace que d'habitude et regardez loin devant vous !

Il est fort probable que votre voiture soit équipée de l’ABS (système de freinage anti-blocage) ? L'ABS est un système de freinage qui vous aide lorsque vous êtes sur le point de déraper. Le système détecte le moment où vous êtes sur le point de perdre l'adhérence d'une roue donnée, et commence à freiner par intermittence ce qui augmente considérablement les performances de freinage, au lieu de bloquer complètement les freins et de laisser la voiture glisser. Si vous n'avez pas d'ABS, il est conseillé d’essayer de répliquer le système de l’ABS et donc de freiner par accoup au lieu de rester piler sur le frein et de glisser. 


Stationnement en hiver

Un conseil pour se garer par temps de gel : n'utilisez pas votre frein à main électronique. S'il gèle vraiment, celui-ci peut parfois rester coincé. Il est par contre conseillé de garer votre voiture en première vitesse, de façon à éviter ce problème.


La conclusion générale : prenez votre temps pour préparer votre voiture et roulez

tranquillement. Vous mettez dès lors toutes les chances de votre côté.